lundi 15 octobre 2018

Le monde ou bien l'âme?

Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s'il perd son âme? (Mc 8. 36 )

Une bonne question, trop de personnes dépensent toutes leurs énergies pour accumuler plus de richesses, bien souvent en profitant des autres, les dominant ou bien les maltraitants; leur âme est le dernier de leur soucis, pourtant les biens de ce monde sont temporels et ensuite qu'adviendra t-il de leur âme? Une condamnation éternelle, séparé de Dieu.

Suivre le Seigneur

“Puis, ayant appelé la foule avec ses disciples, il leur dit : Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.” (Marc 8:34 LSG)

Jésus exprime ici la façon de le suivre. Beaucoup de gens aimeraient suivre le Seigneur mais ne sont pas prêt a renoncer a eux-même et de prendre leur croix. L'homme aime mieux la facilité, il n'aime pas faire les efforts demander par le Seigneur. Celui qui veut suivre le Seigneur doit donné sa vie, suivre le Seigneur en faisant la volonté de Dieu et la rémunération inestimable que cela produit en vaut la peine, abandonne-toi au Seigneur, vient et suit-le.

dimanche 14 octobre 2018

Crois seulement!

Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue: Ne crains pas, crois seulement. (Mc 5. 36 )

Jaïrus va à Jésus pour implorer son aide, car sa fille est mourante, il lui demande de venir chez lui et de lui imposer les mains afin qu'elle vive et Jésus y alla, mais en chemin il y a un arrêt, car une femme qui avait une perte se sang fut guérie et rendit témoignage de sa guérison, entre-temps les gens de la maison de Jaïrus arrivèrent et lui dirent n'importune pas le Maître car ta fille est morte, mais du tac au tac Jésus lui dit: ne crains pas, crois seulement. Sur la route de la foi, plusieurs vont venir faire obstacles à notre foi, mais avec Dieu rien n'est impossible. D'ailleurs la fille de Jaïrus fut guérie.

Toucher par la parole

“En quelque lieu qu’il arrivât, dans les villages, dans les villes ou dans les campagnes, on mettait les malades sur les places publiques, et on le priait de leur permettre seulement de toucher le bord de son vêtement. Et tous ceux qui le touchaient étaient guéris.” (Marc 6:56 LSG)

Aujourd'hui celui qui entend la parole de Dieu prêcher et qui accepte le Seigneur Jésus comme Sauveur obtient la guérison. Il passe de la mort a la vie.

“Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.” (Romains 6:23 LSG)

samedi 13 octobre 2018

La famille de Jésus!

​Survinrent sa mère et ses frères, qui, se tenant dehors, l'envoyèrent appeler. ​La foule était assise autour de lui, et on lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors et te demandent. (Mc 3. 31-32 )

Jésus est à sa place, en train d'enseigner la foule, alors survint sa mère et ses frères et le firent appeler, car ils avaient appris, qu'à cause de la foule qui s'assembla, que Jésus n'avait même pas le temps de prendre ses repas et ils disaient qu'il était hors de sens! Mais écouter la réponse de Jésus: quiconque fait la volonté de Dieu, celui-là est mon frère, ma soeur, et ma mère. Il ne se laissa pas distraire dans son travail.

Puissance du Seigneur

“Ils furent saisis d’une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres: Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer ?” (Marc 4:41 LSG)

Même si cela semble invraisemblable le vent et la mer obéissent a la voix du Seigneur et nous n'avons pas a être étonner puisque que le Seigneur possède cette puissance qui lui permet de faire taire le vent et la mer. Tout est possible pour le Seigneur, louons et glorifions le Seigneur pour toutes choses.

Appeler des pécheurs

“Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit : Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.” (Marc 2:17 LSG)

Jésus est venu mourir sur la croix non pas pour les justes mais plutôt pour les pécheurs qui ont l'humilité de reconnaitre leur état pécheresse. Car nous savons que tous sont pécheurs et priver de la gloire de Dieu mais se ne sont pas tous qui reconnaissent leur faiblesses et admettent qui ont besoin d'un Sauveur. Si vous entendez sa voie n’endurcissez pas votre coeur, acceptez le Seigneur Jésus pour votre salut.

La commisssion

“Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,” (Matthieu 28:19 LSG)

Je ne peux passé sous silence ce verset qui est notre raison de vivre. Jésus a donné la commission a l'Église et nous avons le devoir d'annoncer la bonne nouvelle de l'évangile de Jésus. Rendons témoignage de tout ce que Jésus a accompli dans notre vie et surtout d'annoncer qu'il est mort sur la croix pour le pardon des péchés enfin que le plus grand nombre se joigne a la grande famille de Dieu.

La chair est faible

“Pierre lui répondit : Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous les disciples dirent la même chose.” (Matthieu 26:35 LSG)

Pierre avait de bonnes intentions, nous savons que l'esprit est bien disposé mais la chair est faible. Le sentiment de peur qui habitait Pierre dans la cour l'a conduit a renié le maître. Le combat au quotidien pour un enfant de Dieu est bien celui-la : l'esprit contre la chair et nous devons résisté a nos sentiments comme la peur, le découragement, la rancœur, l'indifférence etc. car se sont tous de mauvais conseillers.

Faire le bien

“Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.” (Matthieu 25:46 LSG)

C'est dans cette vie que tout se joue, les choix que nous faisons dans cette vie aura des répercutions jusque dans la vie éternelle. Celui qui veut être le plus grand doit être serviteur de tous, renoncez a lui-même et passer les intérêts des autres avant ses propres intérêts, faire le bien sans compter.

Serviteur de tous

“Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.” (Matthieu 23:11 LSG)

A l'exemple de Jésus qui a été serviteur de tous nous devons faire acte d'humilité et d'être au service des autres si nous voulons lui plaire.

vendredi 12 octobre 2018

La bonne nouvelle!

​Il disait: Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. (Mc 1. 15 )

Jésus prêcha que le royaume de Dieu était proche et il disait croyez à la bonne nouvelle, le Fils de Dieu lui-même qui annonce le royaume, même s'il était le Sauveur, très peu crurent en lui, hélas! mais Jésus est prêt à donner sa vie pour tous ceux qui croiront, ça vaut la peine, d'ailleurs Jésus lorsqu'il parle de ceux qui ont cru, que nous sommes un petit troupeau. Il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus.